Rosenwiller-s'verlorene Eck

Départ : Départ : Saegmuhle (près de la Fischhuette).
La promenade en chiffres
Utilitaires
Appréciations des promeneurs
Longueur
15,57Km
Durée
3 à 5h
Dénivelé
1020m
Amplitude
230m
Parcours
et
e
Paysage
*
Sites à voir
*
 
Global
Sites remarquables : Vestiges celtes du Pupurkopf, Verlorene Eck, tour du Heidenkopf
A proximité : Fischhuette, Rosenwiller
Itinéraire : Se garer sur le chemin carossable (croix bleue) qui, à partir du pont sur la Magel, proche de la Fischhutte, mène vers le lieu dit Saegmuhle. Un chemin part en sens opposé derrière une barrière en bois. Le suivre jusqu’à son intersection avec le GR531, marqué d’un rectangle bleu. Prendre à droite (amont). Au sommet bifurquer à gauche et suivre le chemin sur l’autre versant vers l’aval dans la vallée du Lauterbach jusqu’au parking du Brudergarten. Emprunter le chemin qui part en face de l’entrée du parking dans la ligne de pente à la rencontre d’un sentier balisé cercle rouge. Bifurquer à gauche puis quelques dizaines de mètres plus loin à droite. Dans le prolongement de ce sentier on trouvera une route forestière balisée drapeau rouge. Rester sur cet axe environ 1 Km puis prendre à droite (contresens) en suivant les mêmes balises qui mènent au Heidenkopf. Descendre sur le versant opposé en gardant les mêmes repères et cheminer le long du rectangle bleu vers le lieu dit « s’verlorene Eck ». De la route forestière (rectangle bleu passer sur un sentier (partant vers la gauche) avec un disque jaune et garder ce balisage jusqu’au Purpurkopf.. A cet endroit là, à proximité d’un banc un chemin non balisé suit le talweg. C’est le moyen le plus court pour atteindre le fond du Mageltal et la route forestière où se trouve la voiture, même si à un moment il ne semble pas continuer. Pour les amoureux de la sécurité totale, un chemin carrossable suit les pentes du Ruchtal et conduit au même endroit.

Commentaire : Circuit très agréable, malgré son fort dénivelé, alternant points de vue, petits vallons agréables et quelques sites remarquables. Le Heidenkopf offre une table pour s’y sustenter. Le lieu dit « s’verlorene Eck » ne manquera pas d’éveiller la curiosité du visiteur averti. Obélix aurait-il passé par là ? Quant au Purpurkopf, ne pas omettre de grimper à son sommet, pour les vestiges celtes certes, mais aussi pour son large panorama sur la vallée et la vue sur le Donjon du château du Guirbaden.


Références Cartes : IGN (club vosgien) 1/25000 n° : 3716ET - 1/100000 n° : 12

Tracé du parcours :